Sur les traces des Gaulois : le Plateau de Corent, un site archéologique exceptionnel en Auvergne

Patrimoine naturel - l'oppidum arverne

© NataFranceAuvergne
© NataFranceAuvergne

L’oppidum

Le plateau de Corent, site archéologique de période gauloise, est le siège de l’un des trois principaux oppida arvernes (agglomération généralement fortifiée).
Un sanctuaire gaulois s’élevait à cet endroit au cœur d’une ville gauloise. C’est aussi ce plateau qui fut utilisé plus tard par les romains pour y établir leur sanctuaire.

Un aménagement paysager matérialise les différentes périodes d’occupation du sanctuaire :
– Le sanctuaire gaulois.
Vers 130 avant J.-C., les Arvernes, peuple gaulois qui occupait la plus grande partie de l’Auvergne actuelle, fondent au centre du plateau un sanctuaire, autour duquel vont se structurer les quartiers spécialisés d’une véritable ville gauloise.
– Le sanctuaire romain
De -50 à 350 après J.C., les Romains reprennent les mêmes plans et un grand temple y est construit.

L’oppidum de Corent constitue, avec ceux de Gergovie et de Gondole, l’un des trois oppida arvernes localisés dans le sud du grand bassin clermontois.

Le vin et l’Auvergne, une vieille histoire

Des centaines d’amphores ont été retrouvées sur le plateau de Gergovie et à Corent,  preuve que le vin et l’Auvergne ont une longue histoire commune qui remonte à 52 avant Jésus-Christ, au moment des conquêtes de César.

Les cépages auvergnats ont connu leur apogée à la fin du XIXème siècle, 40 000 hectares de vignes sont recensés à cette période… pour ensuite presque disparaitre à cause de parasites. Aujourd’hui, le vignoble s’étend sur seulement 800 hectares mais la qualité du vin sur terre volcanique est de plus en plus appréciée et reconnue des connaisseurs.

A SAVOIR

Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme propose un parcours archéologique de découverte du sanctuaire et du théâtre de Corent. La signalétique et les vidéos 3D accessibles sur smartphones permettent d’imaginer la ville gauloise de Corent. Accès libre.

De belles découvertes en perspective !

Remerciements à Natalya @NataFranceAuvergne pour les photos
© NataFranceAuvergne
© NataFranceAuvergne
© NataFranceAuvergne
© NataFranceAuvergne
© NataFranceAuvergne
© NataFranceAuvergne